Zoom sur le Dry needling, pratique récente en France

Qu’est ce que le “Dry needling” ?


Cette technique officiellement autorisée en France depuis juin 2017, est utilisée à travers le monde depuis plus de 10 ans. La Suisse, l’Australie, les Etats-Unis, l’Angleterre, les Pays Bas et bien d’autres pays ont fait entrer le traitement des “trigger points” par Dry needling dans leurs pratiques depuis des années.

Comme son nom l’indique, le Dry needling utilise une aiguille stérile et sèche, c’est-à-dire sans injection de produit médicamenteux. Plutôt fine, elle doit être logée précisément et directement dans le “trigger point actif” d’un muscle. En français : “point gâchette” est le point d’origine d’une tension musculaire douloureuse. Egalement appelées “contractures”, elles peuvent être présentes dans n’importe quel muscle du corps. Les douleurs provoquées peuvent être très handicapantes et peuvent être assimilées à des douleurs projetées de type tendinite. Le Dry needling est alors un complément efficace à la thérapie manuelle.

Comment ça marche ?


Tout d’abord, la tension musculaire apparaît à cause du manque d’afflux sanguin obligeant le muscle à rester contracté. La carence en sang provoque alors la formation d’un “trigger point” créant une inflammation. Le praticien place alors l’aiguille au coeur du “point gâchette” déclenchant une secousse musculaire permettant à l’afflux sanguin de revenir. Une fois la contracture résorbée, le muscle se détend, la vascularisation s’améliore et l'inflammation diminue. Le Dry needling est régulièrement utilisé en thérapie sportive et en réadaptation orthopédique car plusieurs études ont démontré que ce n’est pas l’injection d’un médicament, mais la piqûre ciblée qui garantit la réussite du traitement. On recourt fréquemment au Dry needling dans le cadre de “trigger points” myofasciaux. Le syndrome myofascial se caractérise par des points hypersensibles localisés dans une même région douloureuse du corps. Il s’agit alors d’agir sur ces nœuds à l’origine de la douleur générale.

Avant de pouvoir piquer précisément le “trigger point”, la palpation du thérapeute est indispensable afin d’identifier la zone sensible. Ensuite, on introduit délicatement l’aiguille jusqu’à ce qu’il y ait une réponse contractile locale. Cette réponse contractile peut s’avérer désagréable, cependant elle est nécessaire à la stimulation intramusculaire et indique que le point de contracture a bien été localisé et est atteint. Chaque introduction d’aiguille doit être brève et peut être réitéré à plusieurs reprises.

Le Dry needling est différent de l’acupuncture, même si a priori cela paraît semblable. L’acupuncture se base sur les points d’énergie des méridiens alors que le Dry needling stimule les “trigger points” provoquant une douleur. Le dénominateur commun entre ces deux pratiques reste simplement l’aiguille sèche.

Les Avantages

La pratique du Dry needling présente plusieurs avantages :

  • Précision : l’aiguille permet d’atteindre précisément l’origine de la douleur et à n’importe quelle profondeur

  • Efficacité : étant plus localisée, cette pratique permet d’atteindre un soulagement en peu de séances

  • Rapidité : contrairement à une séance de massage de 30 à 45 minutes, le Dry needling ne nécessite que quelques minutes


Attention, le masseur-kinésithérapeute doit être spécifiquement formé au Dry needling et l’acte doit être dispensé dans des conditions sanitaires optimales.
Suite à une séance de Dry needling, le patient est susceptible de ressentir des courbatures durant 24h à 72h. Cependant, la douleur initiale doit être atténuée dès la première ou la deuxième séance. Dans le cas contraire, cela signifie que le Dry needling n’est peut-être pas adapté au patient ou que le diagnostic du muscle incriminé est erroné.

Dans quels cas pratiquer le Dry needling ?


Toutes les personnes souffrant de douleurs irradiantes occasionnées par un “trigger point” actif peuvent être traitées par la technique du Dry needling. L’activation des “trigger points” peut être causée par différents facteurs :

  • Stress ou anxiété

  • Mauvaise posture régulière

  • Douleurs dans les muscles de la région cervicale (causant des migraines)

  • Mouvements répétitifs fréquents (TMS)

  • Traumatisme (coup, chute, accident…)

  • Rhumatismes

  • Troubles circulatoires

  • Sur-sollicitation des muscles dans le cadre d’activités sportives

  • Accumulation de toxines

  • Carences alimentaires

  • Mauvaise hygiène de vie


Cette méthode peut soulager différents patients et traiter de nombreux troubles. Une fois la douleur traitée par le Dry needling, il convient bien évidemment d’identifier les facteurs responsables de l’apparition des douleurs et de les écarter durablement en adoptant, par exemple, de nouvelles postures ou habitudes alimentaires.

Formez-vous avec FKNL54 !


Formation de Dry needling en 3 sessions du 24 mai au 10 novembre 2019 dans les locaux de FKNL54 au 18 rue Aristide Briand à Laxou (Nancy).


Cette formation, en s'appuyant sur une parfaite connaissance anatomique et physiologique des muscles et des “trigger points” vous amènera progressivement à être capable de :

  • Acquérir les moyens et les connaissances nécessaires à la mise en place d’un bilan des “trigger points”

  • Mener un traitement manuel et instrumenté cohérent et adapté des pathologies musculaires

  • Intégrer le traitement par Dry needling dans la panoplie des techniques de thérapie manuelle

  • Acquérir des connaissances sur l'hygiène et la sécurité, connaître les procédures en cas d'incident et de traçabilité

  • Maîtriser les techniques permettant de traiter et de libérer les “trigger points”


Programme :

La formation en Dry needling intervient après une formation validée en “trigger points” (14 heures minimum)

Séminaire 1 : Module initial (21 heures) : hygiène, méthodologie générale, contre-indication, réalisation technique et principes généraux

Séminaire 2 : Quadrant supérieur et tronc (15 heures) : principaux muscles du tronc et du membre supérieur

Séminaire 3 : Quadrant inférieur (14 heures) : principaux muscles du membre inférieur et présentation d’une vingtaine de cas vus entre les deux séminaires

Certification reposant sur des rapports de cas cliniques et validation pratique.


Inscrivez-vous !

https://www.fknl54.fr/form200-dry_needling_itmp_3_sessions_du_24_mai_au_10_novembre_2019.html